Achille Grimaud

L’œil qui frise, le sourire en coin, la malice en bandoulière, Achille Grimaud peut tout se permettre ; réactiver les souvenirs d’une enfance minérale et océanique et les heurter aux univers les plus sombres. Au gré des images qu’il raconte, des films qu’il construit, il crée un univers empreint de nostalgie et dont la naïveté renvoie à la dureté du monde. Et tout ça l’amuse beaucoup.

Le ton est libre, l’écriture délivré du texte, et la parole n’a de cesse de s’actualiser : à chaque représentation se recrée l’histoire. Un seul objectif : faire mouche

Achille Grimaud

Un projet d’écriture

« Chaque spectacle que j’écris est imprégné d’un univers cinématographique. C’est à la sortie d’une salle obscure que je m’anime et que l’envie de raconter une histoire se dessine. J’écris un spectacle comme un scénario…Un scénario qui ne sera pas filmé mais qui sera raconté. Qu’il s’agisse de partir de l’image ou d’y aboutir, tout se fait autour du même désir de raconter des histoires. Et pour cela, l’étape de l’écriture est indispensable »

Créer, inventer, mettre en œuvre des histoires, construire des personnages, restituer des univers : au jour d’aujourd’hui, et à ce stade de mon projet artistique, c’est l’écriture qui concentre toute mon attention. Pour cela, la compagnie m’offre un espace de création et d’expérimentation, me permet d’avancer pas à pas, et de mener des projets qui sont autant d’échappatoires. Certains aboutiront à des spectacles, d’autres se combineront dans une forme qui n’aurait pas pu voir le jour sans ce travail en amont.

L’absence de cahier des charges, permet d’aller dans toutes les directions, et ce faisant d’envisager le champ des possibles. Étapes de travail ou processus en soi, cette liberté est la substance qui nourrit mon projet de conteur autant que le projet de la compagnie.

Ainsi, porter en personne et sur scène ces récits n’est pas une condition nécessaire : d’autres peuvent le faire, et ces propositions peuvent également prendre forme dans des événements uniques. De mêmes, d’autres formes de restitution sont également envisagées : réalisation de fictions radiophoniques, écriture de scénario en vue de la réalisation de films d’animation, création de livres illustrés.

Les projets de collaboration à l’écriture s’inscrivent dans une volonté de confronter les univers, mais surtout de donner vie à des histoires.