Tête dans la toile

Ciné-conte en musique

Tête dans la toile. Affiche

 C’est l’histoire d’un homme, qui tout petit, croyait que le dessin animé était une réalité. L’animation, un monde qui côtoie notre monde. Un monde où marionnettes, papiers découpés et êtres humains vivent ensemble. Bien des fois, le petit garçon cherchait, en vélo, à travers les campagnes, le passage mystérieux qui permettrait d’accéder à ce monde. En vain… Les années ont passé, le petit garçon s’est fait une raison. Jusqu’au jour où, dans un vieille salle de cinéma il rencontre un brocanteur cinéphile qui lui dit : « ce monde existe mais le passage n’est pas celui que tu penses. Pour le rejoindre, il faut traverser la pellicule…

À travers une sélection de courts-métrages mis en scène et en musique, Achille Grimaud revient sur sa propre histoire avec un genre qui nourrit depuis longtemps son imaginaire. Il déroule la pellicule pour raconter l’histoire d’un enfant toujours fourré au cinéma, animé par l’idée de trouver le passage mystérieux qui mène au monde derrière l’écran. Au-delà de la toile, dans une quête fantastique, il recherche cet univers animé dans lequel marionnettes, papiers découpés et humains vivent ensemble. Zigzagant entre des chefs d’oeuvre du cinéma d’animation, Tête dans la toile est un voyage intersidérant, un ciné-récit-concert fantaisiste qui célèbre les esprits rêveurs.